Le grand absent du procès des attentats de Charlie Hebdo

Publié le 11 septembre 2020 à 18:29

Claude Hermant, figure de l’extrême droite lilloise, aurait vendu les armes qui ont servies à Amédy Coulibaly dans le meurtre de la policière de Montrouge puis dans prise d’otage de l’Hyper Cacher lors des attentats de janvier 2015. Déjà condamné à huit ans de prison pour trafic d’armes, cet ancien membre de la DGSE en Afrique et du service de sécurité du FN n’est pourtant pas jugé avec les autres complices des attentats de Charlie Hebdo. Ex-indic de la gendarmeri

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Lille Solid’Art. Une vente record pour les Pères Noël verts

La sixième édition de Solid’Art était organisée du 18 au 20 septembre à l’Hôtel de ville de Lille. Cette édition, qui a réuni 5 000 visiteurs et 150 artistes, a permis de récolter 125 000 € de dons grâce à la vente de 700 oeuvres de tout type. C’est 10 000 € de plus que l’année dernière, qui (...)

Lire aussi :