Les faux durs

par JEROME LEROY
Publié le 31 janvier 2020 à 18:33

« La France est prête à reporter le paiement des acomptes de sa taxe digitale à décembre 2020 », a confirmé Bruno Le Maire. En contrepartie, les « États-Unis sont prêts à suspendre les sanctions » qu’ils menaçaient de prendre contre des produits français pendant ce temps. Autrement dit, dans le bras de fer sur la taxation des géants du Net (les GAFA) qui opposait Trump et Macron, le second s’est dégonflé. C’est Donald Trump qui a sifflé la fin du match en appelant Macron le 19 janvier afin de lui imposer un ultimatum : soit la France retirait sa taxe GAFA, soit les États-Unis taxaient massivement les vins fran

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

À voir cette semaine Le conflit sous toutes ses formes

> Cuban Network , du réalisateur Olivier Assayas, repose sur un fait réel, celui des « Cuban Five », cinq espions cubains, parmi lesquels René Gonzalez, envoyés à Miami pour infiltrer des groupes anticastristes responsables d’attentats sur le sol cubain. Les cinq espions (...)

La France salue Super Trump au Proche-Orient

« La France salue les efforts du président Trump et étudiera avec attention le plan de paix qu’il a présenté. »

C’est, au lendemain de la présentation du « plan de paix » au Proche- Orient par Donald Trump et Benyamin Netanyahou, le début de la déclaration de la porte-parole du ministère de l’Europe (...)

Union européenne Du bon usage de la souveraineté en Europe

La construction européenne et son empilement de traités entraîne à chaque fois plus de délégations de souveraineté de la part des États au bénéfice des bourgeoisies conservatrices. Le verrouillage causé par ces délégations risque cependant de renforcer les contraintes qui pèsent sur les États membres, (...)

A la Une :

Lire aussi :