Lubrizol au Sénat

par JEROME LEROY
Publié le 31 janvier 2020 à 18:35

Quatre mois après l’incendie de Lubrizol, les auditions concernant cette affaire se poursuivent au Sénat. André Picot, président de l’association Toxicologie-Chimie (ATC), assure que l’amiante s’est bien dispersée lors de l’incendie de Lubrizol. «  Il y avait un toit en fibrociment. Il est retombé en pluie de poussière d’amiante » mais surtout que les populations en contact immédiat (comme les pompiers) ont été touchées. Ces propos sont en contradiction avec la version des autorités expliquant qu’il n’y a pas eu de fibres d’amiante dans l’air.  » Le président de l’ATC a rappelé la toxicité de l’amiante à long terme. Il a critiqué le ministère de la Santé de ne pas être « très au fait de ce problème  ». « Devant la pression des médias Madame Buzyn a demandé des analyses de sang de l’état du foie de ces pompiers. Ils auraient mieux fait de vérifier un petit peu l’état de leur tractus pulmonaire. » Encore une preuve, si besoin était, que le gouvernement a été dans le déni d

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

La production d’Airbus redécolle après une petite pause

C’est dit : bon nombre d’entreprises du CAC 40 ne parviendront pas à tenir leurs objectifs 2020 et pour certaines, elles vont mettre un sérieux coup de frein à leurs investissements. Saint-Gobain, Total, Vinci ou encore Airbus ont prévenu au début de la deuxième semaine de confinement. Chez (...)

Pas de tabou pour Geoffroy Roux de Bézieux

Le petite musique voulant que la pandémie de Covid-19 aura la peau du libéralisme se fait de plus en plus persistante. Le président du Medef y joue sa partition en louant les bienfaits de l’État qui « doit être là si besoin pour venir au secours des entreprises qui seraient dans une situation (...)

Merci Madame !

Elle avait promis d’adoucir son langage ! C’était, il est vrai, un 1er avril, celui de 2019, lorsqu’elle est devenue porte-parole du gouvernement

Sibeth Ndiaye a certes beaucoup de tempérament. Suffisamment en tout cas pour irriter toutes les professions, tous les corps de métier. Quand il (...)

Coronavirus Pour le gouvernement, quand le bâtiment va...

Si pour Amazon envoyer des tee-shirts relève d’une activité vitale, le gouvernement qui sue d’effroi devant l’effondrement de notre économie, se crispe devant les fédérations du BTP (Bâtiment et travaux publics) qui lui demandent dix jours d’arrêt, le temps pour elles de s’organiser.

Déjà, de nombreuses (...)

La politique du virus

Donc, il y a une épidémie. Le Coronavirus, ou le COVID-19, comme vous voudrez, occupe l’essentiel de l’actualité. C’est normal, me direz-vous. Toute la question est pourtant de savoir comment il occupe cette actualité.

Les hommes politiques sont unanimes, ou presque. Devant la gravité du péril, c’est (...)

A la Une :

Coronavirus Appel au don du sang

En ces temps de crise sanitaire sans précédent, nos concitoyens malades ont toujours besoin de vos dons du sang. Malgré le confinement mis en place, les Français sont autorisés à se rendre dans l’Établissement français du sang (EFS) le plus proche de son domicile pour y donner son sang (sous réserve (...)

Coronavirus Soutenez les personnels de santé

Pour faire face à cette épidémie sans précédent, les personnels soignants, déjà éprouvés par des conditions de travail difficiles et des moyens insuffisants, sont en première ligne pour nous soigner et nous protéger. Ce sont aussi les premiers à être infectés par la maladie.

Afin de les remercier et leur (...)

Lire aussi :