Masques lourds et petit patapon

Publié le 15 mai 2020 à 10:36

Il était un petit marcheur qui était très organisé. Avec beaucoup d’entrain, il a trouvé moyen de faire fabriquer pour les vendre les masques dont chacun a besoin pour se protéger. Il les vend un bon prix, pour lui. Certaines publicités évoquent 10 euros le masque. C’est sûrement exagéré voire mensonger. En pleine période de pénurie, voilà un entrepreneur bien avisé qui sait rebondir sur le marché. Ce nouvel acteur - le mot lui va bien - s’appelle Florian Thieffry

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Impossible n’est pas Fleming

L’ambassadeur de Chine en Israël est mort dimanche dans son lit à son domicile de Tel-Aviv. Une enquête est en cours pour déterminer la cause du trépas. Aucune marque n’a été trouvée sur son corps. Aucun désordre n’a non plus été constaté chez lui. Son dernier texte, quelques heures avant son décès, est une (...)

Quelle drone d’idée !

Avec le confinement, les salariés ont découvert en masse le télé-travail. Les cadres connaissaient déjà, mais pour bon nombre d’employés, c’est un succès. Le rêve patronal est en marche. Pensez : pas de bureaux, pas de frais, pas de réunions entre salariés, plus de cantines, ni de crèches, et (...)

La saignée, on vous dit

Christian Jacob est têtu. C’est là son moindre défaut. Mais, ses obsessions fragilisent son argumentation. Le président de l’UMP en veut aux 35 heures. Il compte persuader tout le monde que la réponse à tous nos maux est dans la suppression de cette mesure. Il est soutenu par un autre obsessionnel (...)

Masques gratuits Les communistes persistent et signent

Ce lundi 18 mai, les élus communistes de la région (députés, sénateurs, conseillers, secrétaires départementaux...) se sont réunis devant le siège lillois de l’Agence régionale de Santé. Portant chacun un masque et respectant la règle de distanciation physique (notre photo), ils ont rappelé, par la voix du (...)

L’horizon masqué du capitalisme

L’État se refuse toujours à faire produire et organiser la distribution de masques. Planifier semble un trop gros mot pour les libéraux au pouvoir.
Du coup, les collectivités locales cherchent à compenser. Dans les Hauts-de-France, le conseil régional, la préfecture et la chambre de (...)

A la Une :

Déconfinement Comment bien porter un masque ?

Le port du masque est désormais obligatoire dans certains lieux publics, notamment dans les transports, mais aussi dans les magasins, chez le médecin, sur le lieu de travail, etc. Voici comment bien porter un masque pour se protéger et protéger les autres.
Comment porter un masque chirurgical en (...)

Lire aussi :