Mort d’un truand

Publié le 8 octobre 2021 à 13:18

Les médias, dans leur grande majorité, auront été à la hauteur de la personnalité de Bernard Tapie. Il en a fait des tonnes durant toute sa vie, ils en ont fait des tonnes à l’occasion de sa disparition. La classe politique n’est pas en reste. L’homme exceptionnel que l’on décrit aujourd’hui n’en reste pas moins le repreneur d’entreprises qui licenciait sans état d’âme. Dans le Nord, on se souvient de sa gestion de Testut-Aequitas, à Béthune, qui lui a valu deux ans de prison avec su

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous