Paroles et paroles (suite). Pour le handicap, le compte n’y est pas

Publié le 14 février 2020 à 21:01

Ce 11 février aurait pu être un grand jour pour la condition des personnes handicapées. On pouvait toujours rêver en attendant les annonces d’Emmanuel Macron à l’occasion de la Conférence nationale du handicap. On comprend qu’il lui est difficile de remonter la pente après les beaux engagements du candidat à la Présidentielle, en 2017, de faire du handicap une des priorités de son quinquennat.

On a surtout vu la promulgation de la loi ELAN qui, en matière de logements adapt

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Retraites La rue face au passage en force

La motion référendaire tentée le 17 février par le groupe Gauche démocrate et républicaine, à l’Assemblée nationale n’a pas recueilli le nombre de signataires suffisant. Dans l’immédiat, l’idée d’un référendum populaire sur la réforme des retraites ne peut s’appliquer. Mais les (...)

Balkany sur BFM

La prison, c’est moche pour tout le monde. Le Gilet jaune, le syndicaliste, l’antifa, le petit délinquant. Même pour Balkany. Qu’il soit mis en liberté pour mesure de santé, comme d’autres, finalement, cela est de l’ordre de la justice, que ça nous plaise ou non. Mais ce qui devient proprement (...)

Brune lave plus blanc

Brune Poirson, la secrétaire d’État à la Transition écologique et solidaire le sait bien : quand elle utilise son lave-linge pour nettoyer son sportswear ou sa jupe de marque, elle va contribuer au rejet de 500 000 tonnes de microfibres de plastique, issues du lavage des vêtements synthétiques. Tout (...)

Et voilà le banquier auto-entrepreneur !

Ils sont malins les banquiers. Et que dire lorsqu’ils relèvent du secteur de l’économie sociale et solidaire, comme la Caisse d’Épargne ! Comme il devient difficile d’avoir des agences partout sur le territoire, elle va tester le « conseiller indépendant local ». Cet auto-entrepreneur sera mandataire (...)

A la Une :

Lire aussi :