Pas de tabou pour Geoffroy Roux de Bézieux

Publié le 27 mars 2020 à 02:39

Le petite musique voulant que la pandémie de Covid-19 aura la peau du libéralisme se fait de plus en plus persistante. Le président du Medef y joue sa partition en louant les bienfaits de l’État qui « doit être là si besoin pour venir au secours des entreprises qui seraient dans une situation financière très difficile ». Ainsi, Geoffroy Roux de Bézieux verrait plutôt bien que l’État nationalise des entreprises françaises en grande difficulté en raison de l’impact du Coronavirus. « Il ne faut pas avoir de tabou en la matière » affirme-t-il. Le Premier ministre avait lancé cette possibilité dès le 17 mars, confirmée par le ministre de l

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Minot, le mignon petit député

Vous ne savez pas quoi faire de vos jours de RTT ? S’il vous en reste après le hold-up de la ministre du Travail sur les 35 heures, un député (LR) de la 7ème circonscription de l’Oise, Maxime Minot, a eu une idée de génie. Sans bouillir, sans montée en température, l’enfiévré apôtre du (...)

Hôpitaux, faites des dons

Non contents de mettre à mal notre système de santé, notre Sécurité sociale, nos retraites, nos gouvernants nous prennent pour des vaches à lait. Les appels aux dons pour compenser les « économies » mortifères réalisées sur le dos des hôpitaux publics se multiplient. Comme un constat implacable (...)

Les profs aux champs

Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture, a eu l’idée du siècle. Comme Pétain en 40, il appelle ceux qui sont en « vacances forcées » à venir aider les agriculteurs dans les champs. Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement plus efficace que jamais pour trouver un bon mot, était prête à (...)

Les dimanches du virus

J’ai vu que beaucoup de reportages tournaient autour des week-ends en temps de confinement et de l’angoisse ainsi que de la frustration qui pourraient apparaître à cette occasion.

Le virus partage pourtant ce point commun avec le capitalisme qu’il ne connaît que le temps de la production et de la (...)

A la Une :

Coronavirus Appel au don du sang

En ces temps de crise sanitaire sans précédent, nos concitoyens malades ont toujours besoin de vos dons du sang. Malgré le confinement mis en place, les Français sont autorisés à se rendre dans l’Établissement français du sang (EFS) le plus proche de son domicile pour y donner son sang (sous réserve (...)

Coronavirus Soutenez les personnels de santé

Pour faire face à cette épidémie sans précédent, les personnels soignants, déjà éprouvés par des conditions de travail difficiles et des moyens insuffisants, sont en première ligne pour nous soigner et nous protéger. Ce sont aussi les premiers à être infectés par la maladie.

Afin de les remercier et leur (...)

Lire aussi :