© Thomas Bresson

Pauvre Bertrand, pauvre perdant

Publié le 16 décembre 2021 à 18:55 Mise à jour le 17 décembre 2021

Il n’a pas de chance, Xavier Bertrand. S’il a perdu la primaire à droite (celle dont il ne voulait pas mais à laquelle il a tout de même bien dû se plier), c’est la faute à la région des Hauts-de-France. Une région de gauche qui, avec ses 6 millions d’habitants, représente 6 % du corps électoral de LR (le parti de droite qu’il avait quitté avant de le réintégrer pour satisfaire ses ambitions élyséennes). En face, regrette-il, « Valérie Pécresse est à la tête d’une région de 12 millions d’habitants, qui est une région de droite ». Et l’Île-de-France représente

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous