Chassons moins cons

Publié le 15 mai 2020 à 10:39

Planquez vos chats, rentrez vos chattes ! Le président des chasseurs de notre bel État propose de sauver le pays de l’invasion féline et de protéger nos campagnes des féroces matous. Willy Schraen, l’impétrant, a confié à chassons.com - ça ne s’invente pas - que
« le piégeage du chat à plus de 300 mètres de toute habitation, ce serait une bonne chose ». Et oui, les chasseurs sont des protecteurs de la biodiversité, surtout si c’est subventionné. Nos gentils félins sont de redoutables chasseurs, eux, sans conteste. Mais de là à couvrir le pays de pièges

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Nord Droits de l’enfant : « Il reste fort à faire »

« La tâche est grande, comme dans les autres domaines, pour faire que les droits des enfants deviennent effectifs. » Profitant de la journée des droits de l’enfant, vendredi 20 novembre, le groupe communiste, républicain, citoyen et apparentés du Département du Nord a pointé le manque de moyens (...)

Atteinte aux libertés Macron inquiète la presse étrangère

Ce sont nos confrères de Mediapart qui ont condensé l’ensemble des réactions de la presse étrangère « interloquée » face à cette loi « sécurité globale ». « Le président de la République se présente comme le champion de la liberté de la presse dans le monde musulman (...). Mais de retour en France, (...)

Médias Du rififi chez RFI

Quel est le point commun entre Élizabeth II, Arlette Laguillers, Yoko Ono et Raúl Castro ? Ils ont tous été déclarés morts sur le site de RFI ce lundi 16 novembre. La radio a présenté ses excuses pour avoir publié, par erreur, une centaine de nécrologies. Ce genre de contenu est habituellement (...)

La chronique d’Éric Bocquet Les autoroutes du bonheur...

Ainsi donc, il y a quelques jours, la commission d’enquête du Sénat sur les concessions autoroutières a rendu son rapport.
Durant six mois, malgré les difficultés d’organisation liées à la Covid-19, nous avons auditionné de multiples personnalités et rassemblé quantité de documents.Si Dominique de (...)

Pérenchies Les salariés de Demeyere au chômage partiel

À la surprise générale, les salariés de l’entreprise Demeyere ont été mis au chômage partiel cette semaine. Pourtant, rien ne laissait présager un tel scénario pour le fabricant de meubles nordiste qui venait tout juste d’obtenir un prêt garanti par l’État - à hauteur de 30 millions d’euros - (...)

Lire aussi :