Première place... hélas

Publié le 6 mai 2022 à 11:15

Il existe des premières places dont la France (ses salariés du moins) se passerait bien, comme celle en matière d’accidents mortels du travail en Europe. Avec environ un millier de victimes par an, notre pays est celui qui en dénombre le plus. Il est même le seul sur 27 pays où la tendance reste à la hausse. La Confédération européenne des syndicats n’y va pas par quatre chemins en pointant « l’irresponsabilité de certains employeurs qui font des économies pour augmenter leurs bénéfices au détriment de la sécurité », ainsi que « les politiciens qui s’attaquent aux inspections du travail ». Macron, entends-tu ?

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous