Jozsef Szajer

Pris la main dans le...

Publié le 7 décembre 2020 à 12:29

Jozsef Szajer, eurodéputé du Fidesz (parti ultraconservateur hongrois), proche de Viktor Orban, vient de démissionner de son poste après son arrestation lors d’une soirée de débauche à Bruxelles, en plein confinement. Après avoir tenté de s’échapper, il est interpelé à moitié nu, accroché à une gouttière. Il invoque alors son « immunité diplomatique » tout comme deux autres convives présents ce soir-là. « Nous étions tous très prudents, nous avions déjà tous eu le coronavirus », s’est justifié l’organisateur de la soirée auprès du quotidien belge Het Laatste Nieuws.

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Génération identitaire Vis ma vie

« Nous n’avons commis aucun trouble à l’ordre public ni aucun acte illégal » s’étonnait ce mercredi 3 mars la porte-parole de Génération identitaire Thaïs d’Escufon à propos des contrôles d’identité, de son point de vue sans fondement, qu’elle subissait avec ses comparses. Ils s’étaient réunis dans un parc de (...)

C8 Le Balkany show (1)

Isabelle Balkany, ancienne première adjointe au maire de Levallois-Perret, son mari Patrick Balkany, et condamnée à trois ans de prison ferme et dix ans d’inéligibilité pour blanchiment, fraude fiscale et corruption, va tranquillement rejoindre la liste des chroniqueurs de « Touche pas à mon poste », (...)

Simon Agnoletti L’écran de fumée permanent du gouvernement

Frédérique Vidal a passé une semaine compliquée. Prise au milieu de la tourmente sur l’islamo-gauchisme, elle tente de sortir de cette mauvaise passe en annonçant la gratuité des protections périodiques pour les étudiantes à la rentrée 2021. Financement ? Organisation ? Durée de l’opération ? Les (...)

Jérôme Leroy Covid 1er, roi de France

C’est étrange, tout de même, ce que devient la démocratie à l’époque de la pandémie. D’un côté, Emmanuel Macron. C’est lui et lui seul qui prend les décisions concernant, de l’autre côté, 66 millions de Français ou, pour reprendre ses propres termes, 66 millions de procureurs. Pour Emmanuel Macron, être inquiet (...)

Simon Agnoletti Les paris du président !

En deux semaines, le président de la République a fait deux paris supplémentaires. Le premier, sur le confinement ou plutôt sur le non-confinement. Sans compte rendu, il est difficile d’expliquer comment sont prises les décisions au sein du conseil de défense sanitaire et cela constitue un problème. (...)

A la Une :

Bruaysis 18 mois d’inéligibilité pour Bernard Cailliau

En 2017, Bernard Cailliau imaginait succéder à son mentor Serge Janquin (PS), sur les bancs de l’Assemblée nationale. Trois ans plus tard, l’ancien maire de Labuissière rêvait d’accéder au fauteuil majoral de Bruay-La-Buissière. Par deux fois, Ludovic Pajot et le Rassemblement national ont réduit ses (...)

Lire aussi :