Quand le privé gère le public

Publié le 16 septembre 2022 à 12:15

La piscine d’Armentières et 28 autres en France fermées brutalement, toutes relevant du service public mais gérées par délégation par une société privée, en l’occurrence Vert Marine... Trop chère l’électricité, s’est justifié le PDG qui, au passage, a un peu exagéré l’augmentation. Il a surtout décidé seul sans se préoccuper des usagers, abonnés, scolaires, personnel. Un peu comme ces fournisseurs d’énergie alternatifs qui, jugeant leur business in

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous