Quand obésité rime avec corruption

Publié le 24 septembre 2021 à 16:18

Un chercheur français, Pavlo Blavatskyy, vient de recevoir le prix IgNobel d’Économie pour avoir montré le lien entre l’obésité des politiciens et leur corruption. Ce prix récompense les études scientifiques aux sujets les plus loufoques mais néanmoins sérieux, qui font « d’abord rire les gens et ensuite réfléchir ». Et selon son étude, menée sur plus de 299 politiciens de pays de l’ex-URSS, plus un politicien est gros, plus il a de chances d’être corrompu. Cela marche aussi en analysant la différence entre l’i

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous