Quelle drone d’idée !

Publié le 22 mai 2020 à 19:54 | Mise à jour le 27 mai 2020

Avec le confinement, les salariés ont découvert en masse le télé-travail. Les cadres connaissaient déjà, mais pour bon nombre d’employés, c’est un succès. Le rêve patronal est en marche. Pensez : pas de bureaux, pas de frais, pas de réunions entre salariés, plus de cantines, ni de crèches, et l’auto-surveillance à la maison en prime. Ne reste plus qu’à remettre en place le travail à la tâche et le monde (re)devient merveilleux. Mais ce n’est valable que pour les entreprises de

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

blocage Lassalle qui bloquait le passage à niveau de Bedous

Ce dimanche, le député des Pyrénées-Atlantiques Jean Lassalle s’est fait remarquer par son « étourderie ». Alors qu’il se rendait à un match de rugby pour supporter ses fils, en retard, il a sauté sur la première place venue. Une « place » miraculeuse qui s’est révélée être en fait un... passage à niveau. (...)

Industrie La ville dont on ne doit plus prononcer le nom

Connaissez-vous Asbestos ? C’est une petite bourgade canadienne de 7 000 âmes située dans la province du Québec connue pour son activité industrielle fondée sur ses mines...d’amiante. Car « asbestos » signifie en fait amiante en anglais, un mot qui donne d’ailleurs son nom à l’« asbestose », maladie (...)

Boulogne-sur-mer Couvrez ces lycéennes que je ne saurais voir

Une vague de révolte agite les lycéennes de la région. Et non, ce n’est pas à cause du coronavirus mais d’une autre épidémie, celle de la misogynie. La semaine dernière, des jeunes filles du lycée Branly à Boulogne-sur-Mer auraient été interpelées par un surveillant car elles ne portaient pas (...)

Littérature Big Brother n’aime pas les gros

Dans L’Épidémie, Åsa Ericsdotter décrit, de manière saisissante, l’émergence d’une dictature sanitaire dans la Suède d’aujourd’hui.
Il est des coïncidences troublantes. L’Épidémie, roman de la suédoise Åsa Ericsdotter, est paru chez nous en mars 2020 et date de 2016. Précisons d’emblée qu’il ne s’agit pas d’un (...)

Lire aussi :