Femme musulmane à vendre

Qui dit mieux ?

par Justine Frémy
Publié le 14 janvier 2022 à 13:02

En Inde, il ne fait pas bon être une femme, d’autant plus lorsqu’on est musulmane et qu’on ose s’exprimer publiquement. Début janvier, la police indienne a arrêté un jeune ingénieur soupçonné d’avoir créé « Bulli Bai », une application qui proposait de « mettre en vente » cent femmes, musulmanes, souvent des figures publiques connues, sur le marché indien. Si ces femmes ne sont pas réellement « vendues », elles sont cependant humiliées publiquement pour ce qu’

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous