Logement

Réforme des APL : ça coince

Publié le 3 janvier 2020 à 16:03

Parmi les premières réformes du président Macron, celle de l’Aide personnalisée au logement (APL) a été annoncée dès la rentrée 2017 avec une diminution de 5 euros par mois. Passant outre la bronca soulevée lors du congrès de l’Union sociale de l’habitat (à Strasbourg fin septembre 2017) et les manifestations de locataires et de bailleurs sociaux qui ont suivi, le gouvernement a maintenu sa politique et prépare le dernier épisode : le nouveau mode de calcul des APL qui sera b

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Violences policières (3)

La justice n’est pourtant pas forcément une garantie pour les victimes de ces violences. Le 26 octobre 2014, Rémi Fraisse, jeune militant écologiste de 21 ans, a été mortellement blessé par une grenade offensive lors de violents affrontements sur le chantier de la retenue d’eau de Sivens. La chambre (...)

Violences policières (2)

Au même moment, on apprenait qu’un policier était mis en examen pour violences volontaires avec arme ayant entraîné une interruption de travail de plus de 8 jours. Les faits remontent à janvier 2019, à Bordeaux. Le policier en question a fait usage de son LBD sur un pompier volontaire, Olivier (...)

Violences policières (1)

Castaner a décidément transformé la police en garde prétorienne du pouvoir, c’est-à-dire comme dernier rempart entre la rue et les excellences arrogantes de la macronie. La police, de fait, a la bride sur le cou et tend à s’autonomiser se sachant couverte par ses supérieurs, dont le sinistre préfet de (...)

Retraites La détermination ne faiblit pas

Après la grande manifestation nationale jeudi dernier, la mobilisation se poursuit sans relâche, jour après jour. Samedi, les manifestants étaient environ un millier à battre le pavé à Lille, malgré le parcours modifié au dernier moment pour ne pas gêner... les soldes !

Les Lillois ont manifesté à (...)

A la Une :

Lire aussi :