Photo d’illustration/Pixabay

Si t’as pas la pêche, tu te casses !

Publié le 10 décembre 2021 à 11:12 Mise à jour le 17 décembre 2021

À Boulogne-sur-Mer comme sur les ports de pêche français concernés par les conséquences du Brexit, les pêcheurs font grise mine. Lors des Assises de la mer qui se sont tenues dans le Finistère, la ministre de la pêche Annick Girardin a créé l’émoi en évoquant un plan de sortie de flotte pour les pécheurs français qui n’auront pas obtenu la licence pour continuer à travailler dans les eaux britanniques. Une sortie de flotte, cela veut dire la casse des bateaux, c’est-à-dire

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous