Trump, ado attardé

par JEROME LEROY
Publié le 24 janvier 2020 à 13:45

Trump a livré vendredi 17 janvier au soir à des donateurs du Parti républicain réunis dans sa résidence de Mar-a-Lago, en Floride, pour l’un des nombreux dîners privés de levée de fonds qu’il enchaîne, le récit des derniers instants du puissant général iranien Qassem Soleimani, assassiné par l’armée américaine dans une frappe qui a « secoué le monde ».

Le récit rapporté par des témoins est digne d’un ado shooté aux mauvais films d’action. «  Soleimani disait des mauvaises choses sur notre pays. Il disait, genre, “nous allons attaquer votre pays, nous allons tuer vos gens”. J’ai dit : “Combien de temps est-ce qu’on doit encore écouter cette merde ?” Ils ont dit : “Monsieur - et vous savez, ça vient de caméras à des kilomètres dans le ciel - ils sont ensemble. Monsieur, ils ont deux minutes et onze secondes à vivre. Ils sont dans la voiture. Ils sont dans un véhicule blindé qui est en marche. Monsieur, ils ont environ une minute à vivre. Monsieur... 30 secondes, 10, 9, 8...” Et puis soudain, “boom.” “Ils ne sont plus là, Monsieur.” »

Quand on pense que ce type

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

À voir cette semaine Le conflit sous toutes ses formes

> Cuban Network , du réalisateur Olivier Assayas, repose sur un fait réel, celui des « Cuban Five », cinq espions cubains, parmi lesquels René Gonzalez, envoyés à Miami pour infiltrer des groupes anticastristes responsables d’attentats sur le sol cubain. Les cinq espions (...)

La France salue Super Trump au Proche-Orient

« La France salue les efforts du président Trump et étudiera avec attention le plan de paix qu’il a présenté. »

C’est, au lendemain de la présentation du « plan de paix » au Proche- Orient par Donald Trump et Benyamin Netanyahou, le début de la déclaration de la porte-parole du ministère de l’Europe (...)

75 ans de la libération d’Auschwitz

75 ans de la libération d’Auschwitz. Un petit coucou à ceux qui s’obstinent dans l’obscénité révisionniste la plus totale à mettre le signe égal entre nazisme et communisme. Auschwitz, il y a ceux qui l’ont construit et puis il y a ceux ceux qui l’ont libéré. Et ceux qui l’ont libéré, ce sont bel et bien (...)

Les faux durs

« La France est prête à reporter le paiement des acomptes de sa taxe digitale à décembre 2020 », a confirmé Bruno Le Maire. En contrepartie, les « États-Unis sont prêts à suspendre les sanctions » qu’ils menaçaient de prendre contre des produits français pendant ce temps. Autrement dit, dans le bras de fer (...)

A la Une :

Lire aussi :