Alpes-Maritimes

Un candidat RN qui change d’avis ?

Publié le 11 juin 2021 à 16:28

Dimanche dernier, le maire de Cap d’Ail (Alpes-Maritimes), constatant l’arrachage d’affiches électorales du Rassemblement national aux élections départementales, demande aux policiers de visionner les images de surveillance de la ville. Surprise, ils constatent alors que ce n’est autre que... le candidat lui-même qui a retiré ses propres affiches. Mickaël Rosellini, candidat RN, plaide alors une « erreur de communication », mais d’aucuns de s’interroger sur les éventuels remords du candida

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous