DOSSIER : PRÉCARITÉ DES ÉTUDIANTS

ANAIS FLEY (UEC) : « Ce que nous demandons, c’est vivre ! »

par Philippe Allienne
Publié le 22 novembre 2019 à 18:30

Pris au dépourvu après la tentative de suicide du jeune étudiant lyonnais, le gouvernement colle une rustine sur la précarité. Tout faux , répond l ’Union des étudiants communistes.

Non seulement la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, reproche la récupération faite autour de la tentative de suicide du jeune étudiant, mais en guise de réponse à la colère qui gonfle et à la mobilisation contre la précarité étudiante, elle propose de fausses mesures : la mise en place d’un numéro d’urgence d’ici la fin de l’année pour ceux qui sont en situation de précarité, et l’étendue de la trêve hivernale aux cités universitaires

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

Lire aussi :