Société

Statues controversées : assiste-t-on à un tournant générationnel ?

Publié le 3 juillet 2020 à 19:11 | Mise à jour le 6 juillet 2020

Suite au décès de George Floyd le 25 mai à Minneapolis (États-Unis), des statues d’anciens esclavagistes ont été déboulonnées en Angleterre, aux États-Unis ou en Belgique, d’autres ont été endommagées ou taguées. Dans cet élan de colère, les communautés noires réclament dans le monde entier le retrait des figures symboliques de l’esclavage et du colonialisme dans l’espace public. Si en France Emmanuel Macron a exclu le déboulonnage des statues controversées, un changement d’ère est cependant palpable.

La France est un pays laïque et chacun à son mot à dire. Peu importe si l’on est noir ou blanc. » Amadou Seck, un jeune Sénégalais âgé de 20 ans habitant Roubaix, résume le besoin de dialogue d’un pays en plein questionnement sur son passé colonial. S’il est difficile d’affirmer qu’une réappropriation de l’histoire de l’esclavage par les jeunes noirs de France est en marche, les choses bougent incontestablement, notamment avec une figure contestée mais connue

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Métropole lilloise Disparition du « prêtre des Roms »

Le « père Arthur », figure de la défense des Roms à qui il apportait aide matérielle et réconfort, est décédé ce lundi 23 novembre à l’âge de 82 ans. Ce défenseur inlassable de la cause des pauvres avait embrassé celle du peuple rom peu après son arrivée à Lille en 2006. Face aux expulsions (...)

Point de vue Alerte pour les jeunes de moins de 25 ans

« ll n’y aura pas de RSA pour les moins de 25 ans », a rappelé le gouvernement, par la voix de son Premier ministre, Jean Castex.Étendre le revenu de solidarité active aux 800 000 jeunes sans formation ni emploi équivaudrait à moins de 5 milliards d’euros. Cette information est à mettre en (...)

Littérature jeunesse Notre sélection de livres pour enfants

> Au bois dormant
Une fillette accompagnée de son chien entre dans la forêt et joue au marchand de sable, invitant les animaux soit à s’endormir jusqu’au lendemain (élan, faon, renard, lapin écureuil, pivert), soit à hiberner (ours, tortue) ou à migrer (colibri). Ayant souhaité bonne nuit, elle (...)

Théo Letsis "Construire le monde de demain"

« Notre objectif est de faire un journal destiné à la jeunesse et écrit par des jeunes » explique Théo Letsis, 20 ans et futur rédacteur en chef de L’offensive. Lancé vendredi 11 septembre, ce journal communiste et collaboratif 100 % numérique aura pour ligne éditoriale le traitement des luttes (...)

Lire aussi :