Communistes du Nord

Transformer la fête des travailleurs en fête des héros

Publié le 30 avril 2020 à 12:16

« Pour ce 1er mai hors norme, nous avons décidé de marquer le coup. » Comme tout le monde, la première secrétaire de la fédération Nord du Parti communiste n’a pas le choix. Mais s’il n’est pas possible, en raison du confinement, de manifester dans la rue, il n’est pas question pour les communistes de passer sous silence les attentes et revendications des travailleurs, les atteintes aux droits des salariés et le fonctionnement du gouvernement par ordonnances, sous couvert d’urgence sanitaire. Avec le début du déconfinement, de nombreux salariés vont reprendre le travail après une longue période de chômage partiel ou de télétravail. Pour Karine Trottein, « ils doivent être les acteurs des conditions de cette reprise et doivent participer aux mesures sanitaires sans laisser les initiatives aux seuls employeurs ». Si les banderoles et calicots ne défileront pas dans la rue, les slogans et visuels s’afficheront sur les fenêtres.

Dans le Nord, la fédération suggère le dessin de Dugubus qui remercie les professions mobilisées et « premières de corvée » et encourage à mettre du rouge aux fenêtres. Les réseaux sociaux seront mis à contribution. Un clip vidéo, avec des interventions courtes sur les valeurs défendues par le parti, sera également diffusé à destination du monde du travail. Enfin, une vente de muguet virtuelle, sur internet sera organisée. La fédération communiste sait qu’elle subira des pertes financières en l’absence de la manifestation traditionnelle. Il n’y aura pas de vente de muguet à la criée et les banquets de section sont annulés. « Mais, dit Karine Trottein, la perte sera surtout perceptible au niveau de nos actions. Il nous faut transformer la fête des travailleurs en “fête des héros”. » Les héros étant d’abord les « premiers de corvée ».

Ces articles peuvent vous interesser :

Renault MCA Maubeuge : retour en images sur la marche du 30 mai

Samedi 30 mai, plus de 8 000 personnes ont marché de l’usine MCA Maubeuge jusqu’à l’hôtel de ville pour contester le plan de fusion avec l’usine Renault de Douai. Élus, syndicalistes, salariés et citoyens étaient réunis ce matin contre ce projet, pour préserver les emplois et le savoir-faire de l’usine de (...)

Témoignage Dépistage : entre principes et réalité

Une lectrice atteinte du Covid-19 nous a fait part de son désarroi face à la difficulté de se faire dépister, en plein cœur de la métropole lilloise, au milieu du mois de mai. Elle nous explique pourquoi elle a finalement dû y renoncer, malgré l’importance des tests pour endiguer l’épidémie alors que le (...)

Camélia Jordana Pour une police républicaine !

Il faut être déséquilibré ou ne pas tenir sur ses deux jambes pour souhaiter que la police française ne puisse pas travailler dans un cadre républicain. C’est le problème de fond qu’a soulevé Camélia Jordana, actrice et chanteuse, lors de l’émission de Laurent Ruquier « On n’est pas couché » le 23 mai (...)

Ô mon scrutin ! (air connu)

C’est le plus beau des scrutins. Le Conseil d’État a néanmoins demandé lundi au Conseil constitutionnel de se pencher sur son cas via une question prioritaire de constitutionnalité - dire QPC pour faire court et instruit -. La loi d’urgence du 23 mars qui assume le premier tour et engage sur le report (...)

A la Une :

Déconfinement Comment bien porter un masque ?

Le port du masque est désormais obligatoire dans certains lieux publics, notamment dans les transports, mais aussi dans les magasins, chez le médecin, sur le lieu de travail, etc. Voici comment bien porter un masque pour se protéger et protéger les autres.
Comment porter un masque chirurgical en (...)

Lire aussi :