Conseil départemental

Contre la réforme des finances publiques, l’opposition fait motion commune

par FRANCK JAKUBEK
Publié le 11 octobre 2019 à 18:59

L’autonomie des personnes âgées était au débat pour la séance plénière du 7 octobre au Conseil départemental du Nord. Mais, comme le sujet principal était le budget, la réforme de finances publiques a permis à l’opposition (PCF-PS) de montrer son désaccord en déposant une motion solidaire.

Dans son intervention sur la question du budget 2020 alloué à l’autonomie, Isabelle Denizon, conseillère départementale PCF, a rappelé que si le département est « un des acteurs majeurs dans le domaine du grand âge et de la perte d’autonomie » l’État devait prendre sa part également. Elle constate notamment que le rapport Libault publié en mars établit un besoin de 10 milliards d’euros pour assurer le financement de la dépendance alors que « dans le budget de la sécurité sociale de 2020, seuls 500 millions sont prévus [...] les crédits allo

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Une conquête culturelle réussie

Comment avec l’arrivée du Louvre-Lens en profiter pour développer dans la région un pôle numérique et culturel de renommée mondiale ? Et réussir à construire, quasi ex nihilo , un modèle économique pérenne qui en plus donne confiance en l’avenir à la jeunesse ? Pari (presque) réussi pour Wafâa Maadnous, (...)

A la Une :

Ascoval au régime de la douche écossaise

Les 270 salariés d’Ascoval, à Saint-Saulve, en sauront sans doute plus dès ce week-end. La chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Strasbourg a en effet convoqué, ce vendredi 21 juin, Ascoval et son repreneur British Steel ou plutôt, la holding qui est détenue par le (...)

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :