Des Nordistes au Familistère de Guise

Publié le 28 juin 2019 à 19:41

Le capitalisme social, à la fin du XIX e siècle, a laissé son empreinte dans de nombreux domaines. Jean- Baptiste Godin, dont le grand public connaît surtout les poêles et feux du même nom, a marqué son temps. Il a voulu réellement réaliser ce dont beaucoup rêvaient. La quête de la cité idéale est toujours vivace. Le Familistère de Guise est un des meilleurs exemples de ce socialisme du concret, de l’utopie mise en œuvre. Avec des lieux de partage, de découverte

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Marcel Rocq Un vétéran du PCF disparaît

Nous avons appris la disparition de Marcel Rocq à l’âge de 77 ans, le 26 septembre dernier. Marcel fut un de ces hommes de conviction, idéaliste, humble ne comptant pas ses heures pour le Parti communiste français. Il a été adjoint au maire de Calais aux fêtes de 1977 à 1983, mais également premier (...)

A la Une :

Lire aussi :