DOSSIER : Cheminots bashing ça suffit !

Dominique Sens : "Il faudra bien que le gouvernement tienne compte des syndicats"

par Philippe Allienne
Publié le 25 octobre 2019 à 17:32

Pour Dominique Sens, secrétaire général du syndicat CGT des cheminots, la manière dont le gouvernement répond au droit de retrait des cheminots est caractéristique d’une volonté de casser toute action syndicale.

Comment réagissez-vous aux déclarations du Premier ministre et de la ministre du Travail qui dénoncent une « grève illégale et sauvage »  ?

Ils se trompent et ils le font exprès. Muriel Pénicaud évoque l’article L4131.1 du code du Travail qui porte sur le droit de retrait. Elle croit pouvoir dire sur une radio publique, sur cette base, que le droit de retrait est individuel et ne peut être appliqué que si « l’individu concerné est confronté à un danger grave et imminent ». Ce n’est pas ce que dit le texte 1 qui évoque plutôt un « motif raisonnable de penser » et non, en tant que telle, l’existence réelle et

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Marcel Rocq Un vétéran du PCF disparaît

Ce jeudi 26 septembre, nous avons appris la disparition de Marcel Rocq à l’âge de 77 ans. Marcel fut un de ces hommes de conviction, idéaliste, humble ne comptant pas ses heures pour le Parti communiste français. Il a été adjoint au maire de Calais aux fêtes de 1977 à 1983, mais également premier (...)

A la Une :

Lire aussi :