Douvrin : l’usine PSA à nouveau condamnée

Publié le 18 juin 2019 à 17:18

C’est une victoire pour dix-neuf salariés et pour leur défenseur Fabrice Jamart, délégué CGT de l’usine de moteurs PSA Douvrin (ex-Française de Mécanique). Le syndicaliste menait un combat depuis cinq ans pour que l’entreprise respecte la loi sur des taux de majoration des heures travaillées le week-end et la nuit. Mais aussi sur la majoration des heures travaillées le lundi de minuit à 6 heures.

L’arrêt rendu le 29 mai par la cour d’appel de Douai a confirmé le

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Le cri d’alarme de l’hôpital public

Au jour de la mobilisation du 14 novembre, douze services d’urgence étaient toujours en grève dans le Nord et le Pas-de-Calais et 268 en France. Le mouvement a démarré il y a huit mois. Aujourd’hui, c’est l’ensemble de l’hôpital public qui crie son désarroi et les risques pour la santé des patients, (...)

A la Une :

Lire aussi :