50 ans de vie politique

Chirac s’éteint, la maison brûle toujours

par Franck Jakubek
Publié le 28 septembre 2019 à 01:17

Comme un chêne il aurait voulu tomber, c’est certain, d’un coup. La maladie malheureusement l’avait beaucoup affaibli. Fidèles parmi les plus fidèles, Jean-Louis Debré, ancien président du Conseil constitutionnel, a continué jusqu’au dernier moment à accompagner l’ancien président de la République, cherchant à le faire sourire. Les Wampas, eux, l’auraient bien vu en prison comme ils le chantaient en 2003. Ils peuvent toujours se consoler avec Balkany.

Jacques Chirac, à 86 ans, a tiré sa révérence. Doucement, entouré des siens, il s’est éteint au matin du jeudi 26 septembre. Président de la République en 1995, réélu le5 mais 2002 face à Jean-Marie Le Pen, et grâce à un sursaut républicain qui restera tristement dans toutes les mémoires. il aura marqué toute une époque par son attitude, à la fois ferme avec les Américains, comme lors du refus de participer en 2001 à la guerre en Irak, au plus proche des questions agricoles, et habile tacticien.

« Putain ! Deux ans… »

On se souvient certes de sa décisi

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

Ascoval au régime de la douche écossaise

Les 270 salariés d’Ascoval, à Saint-Saulve, en sauront sans doute plus dès ce week-end. La chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Strasbourg a en effet convoqué, ce vendredi 21 juin, Ascoval et son repreneur British Steel ou plutôt, la holding qui est détenue par le (...)

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :