La réforme de l’assurance chomâge crée des précaires à vie

par DOMINIQUE WATRIN
Publié le 21 juin 2019 à 12:36

Dans un chapitre de son prochain livre qui sortira à l’automne, Dominique Watrin, ancien sénateur, s’appuie notamment sur le témoignage du syndicaliste CGT Roger Veste pour démontrer que la réforme de l’UNEDIC va aggraver la situation des travailleurs précarisés.

Le Premier ministre a annoncé mi-juin 2019 le contenu de la « réforme » de l’assurance-chômage après que le MEDEF a fait capoter les « négociations » ouvertes, dans le cadre du paritarisme, avec les organisations syndicales de salariés.
Que le MEDEF se rassure si tant est que le scénario présenté n’ait pas été écrit depuis déjà plusieurs mois et à deux voix, gouvernement et patronat : les salariés seront les seuls perdants des nouveaux dispositifs d’indemnisat

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

La Révolution du Sourire

Les éditions Frantz Fanon , à Tizi Ouzou, ont invité dix écrivains algériens à s’exprimer sur leur pays au moment où le peuple, excédé, sort dans la rue pour crier son ras-le-bol et exiger le départ non seulement d’Abdelaziz Bouteflika mais de l’ensemble de la gouvernance et de (...)

A la Une :

Ascoval au régime de la douche écossaise

Les 270 salariés d’Ascoval, à Saint-Saulve, en sauront sans doute plus dès ce week-end. La chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Strasbourg a en effet convoqué, ce vendredi 21 juin, Ascoval et son repreneur British Steel ou plutôt, la holding qui est détenue par le (...)

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :