DISTRIBUTION

La Ville de Grande-Synthe s’oppose à l’ouverture d’Auchan le dimanche

par Mathieu Hébert
Publié le 13 novembre 2018 à 15:41

La Ville de Grande-Synthe, qui avait autorisé l’hypermarché Auchan à ouvrir huit dimanche dans l’année, n’en autorisera plus aucune pour l’année 2019.

Explication : l’enseigne avait décidé d’ouvrir chaque dimanche matin à partir du 25 novembre, comme l’y autorise la loi depuis 2016, ce que font ses concurrents Cora et Carrefour dans deux villes voisines, à Coudekerque-Branche et Saint-Pol-sur-Mer.

« Auchan a pris sa décision contre l’avis des salariés au CHSCT », avance Damien Carême, maire (EELV) de Grande-Synthe, qui justifie son choix en invoquant le repos dominical, « un acquis social  », et la « protection de notre commerce de centre-ville  ».

L’élu pointe également « l’incohérence du gouvernement, qui autorise l’ouverture des grandes surfaces hors des villes et injecte 5 milliards pour le commerce de centre-ville  ». « Les gens n’ont pas plus d’argent à dépenser et on peut faire autre chose le dimanche que faire des achats  », résume-t-il.

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Douaisis La Poste assigne ses salariés en justice

C’est la nouvelle conception, du concept déjà libéral du « dialogue social ». Cinq militants ont été assignés devant le tribunal par la direction de La Poste pour avoir participé à un rassemblement s’opposant au regroupement des sites de Dechy et Roost-Warendin à proximité de Douai dans le Nord.

En grève (...)

A la Une :

Ascoval au régime de la douche écossaise

Les 270 salariés d’Ascoval, à Saint-Saulve, en sauront sans doute plus dès ce week-end. La chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Strasbourg a en effet convoqué, ce vendredi 21 juin, Ascoval et son repreneur British Steel ou plutôt, la holding qui est détenue par le (...)

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :