Dossier

Le droit de poursuivre sa vie dignement

par Philippe Allienne
Publié le 10 mai 2019 à 17:20

Après une vie de travail, les seniors doivent pouvoir se consacrer à une nouvelle existence construite sur leurs choix personnels : la famille, le bénévolat, les loisirs, les hobbies, la culture, la découverte de nouveaux horizons, etc. En cassant le système de retraite, en leur demandant des efforts qu’ils ont déjàfourni mainte fois, le gouvernement est aux antipodes de leurs projets.

Le haut commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, est venu présenter officiellement le projet du gouvernement le 6 septembre à Montreuil (Seine-Saint)-Denis) en vue d’entamer une concertation nationale. Le maire communiste de cette ville, Patrice Bessac n’a pas manqué de rappeler l’essentiel : « chaque travailleur âgéa le droit de poursuivre ses jours dignement ». Ce n’est pas vraiment ce qui se profile avec la future loi qui prévoit de remplacer le système de

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Laïcité Un long combat au sein des associations familiales

Dans le concert des associations familiales, peu finalement s’inscrivent dans une démarche issue de la gauche de progrès. L’Union des familles laïques (UFAL) s’inscrit dans ce courant de pensée. Elle vient de tenir son congrès, et pour son trentième anniversaire, c’est à Lille qu’il s’est déroulé. (...)

A la Une :

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :