Lutte contre la pauvreté

Le Nord, premier Département à soutenir la stratégie du gouvernement

par Mathieu Hébert
Publié le 18 décembre 2018 à 10:54 | Mise à jour le 19 décembre 2018

Les ministres Jacqueline Gourault et Christelle Dubos ont signé ce 18 décembre une convention avec le Département du Nord. 25 millions d’euros à la clé.

C’est le premier Conseil départemental à le faire. Le Nord et l’Etat s’engagent dans une démarche commune pour lutter contre la pauvreté. Tel est le sens du déplacement à Lille, ce mardi 18 décembre, de Jacqueline Gourault et Christelle Dubos, respectivement ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, et secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé.

La « convention d’appui » signée ce 18 d

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Douaisis La Poste assigne ses salariés en justice

C’est la nouvelle conception, du concept déjà libéral du « dialogue social ». Cinq militants ont été assignés devant le tribunal par la direction de La Poste pour avoir participé à un rassemblement s’opposant au regroupement des sites de Dechy et Roost-Warendin à proximité de Douai dans le Nord.

En grève (...)

La course au profit contre la qualité de service ?

Antoine Paris est un Mohican. Il le sait. Il n’a pourtant qu’à peine quarante ans. « Je suis l’un des plus jeunes fonctionnaires en activité à La Poste ». Recruté en décembre 2000 par voie de concours, le dernier organisé, il est collecteur d’entreprise sur la (...)

A la Une :

Ascoval au régime de la douche écossaise

Les 270 salariés d’Ascoval, à Saint-Saulve, en sauront sans doute plus dès ce week-end. La chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Strasbourg a en effet convoqué, ce vendredi 21 juin, Ascoval et son repreneur British Steel ou plutôt, la holding qui est détenue par le (...)

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :