Grand débat

Marly ouvre le bal des doléances

par Ousmane Mbaye
Publié le 9 janvier 2019 à 15:16 | Mise à jour le 12 janvier 2019

En préambule au « grand débat » national qui se tiendra à la mi-janvier et en pleine crise des Gilets jaunes, le président Emmanuel Macron appelle les maires à « bâtir le socle du nouveau contrat pour la nation ». Le 12 décembre, la ville de Marly a été la première dans le Nord à ouvrir ses cahiers de doléances à ses citoyens. L’occasion d’exprimer les inquiétudes et les attentes. Le maire Fabien Thiémé (PCF) répond à nos questions.

Quelle est l’importance du cahier de doléances   ?
Ce cahier fait vivre l’espoir de la mise en œuvre des moyens nouveaux pour le droit de vivre décemment et surtout pour exprimer la colère des familles sur le pouvoir d’achat et les retraites qui ne font que baisser avec l’augmentation du prix des carburants, de l’eau, du gaz, de l’électricité et de la pression fiscale. Chaque année il y a cent millions d’euros d’évasion du budget de l’État et mille milliards au niveau de l’Europe.

Vous attendiez-vous à un tel engouement ?
Je ne m’attendais pas à voir une telle de

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

British Steel La douche écossaise de trop

La douche écossaise s’est poursuivie pour les 270 salariés d’Ascoval. Alors que le sidérurgiste britannique devait officiellement devenir propriétaire de l’aciérie de Saint-Saulve, ce 15 mai, voilà que l’on apprend qu’il est en faillite.

A la Une :

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :