Covid-19

Logement : un Français sur cinq a mal vécu le confinement

Publié le 19 juin 2020 à 16:37 | Mise à jour le 20 juin 2020

Selon une étude de l’association Qualitel, un Français sur cinq a « mal supporté » son logement durant la période de confinement. Cette étude a été réalisée avec l’institut Ipsos sur un échantillon de 2 600 personnes interrogées.

Un Français sur cinq, c’est huit millions de foyers qui affirment, au vu de cette étude, avoir mal vécu le confinement en raison de leur logement. Parmi eux, 28 % ont moins de 35 ans, 26 % sont des personnes seules, 32 % ont des revenus inférieurs à 1 250 euros. Cela est confirmé par une autre étude, réalisée par l’Insee, révélant que cinq millions de personnes étaient confinées dans des logements surpeuplés. 41 % des Français disent également, selon les travaux d

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Aulnoye-Aymeries Un digne au revoir à Robert Lacombled

Ils étaient près de 400 à avoir bravé la pluie ce mercredi 8 juillet pour rendre un dernier hommage à Robert Lacombled, un militant communiste de toutes les luttes qui s’est éteint la semaine dernière à 80 ans.
Lors de l’émouvante cérémonie, sa petite-fille Ludivine a tenu à lire un message qu’il avait (...)

Belle prise à Boulogne

La toute fraîche Brigitte Bourguignon, socialiste devenue marcheuse en 2017, va quitter Boulogne-sur-Mer pour profiter de son tout neuf portefeuille de ministre déléguée en charge de l’Autonomie. La députée de la sixième circonscription du Pas-de-Calais a eu l’immense privilège de présider la (...)

Aurore Mary À Onnaing, les accueils de loisirs s’organisent

Dans le contexte de la pandémie, les accueils de loisirs ouvrent en juillet et août à Onnaing. Seul sacrifice concède Aurore Mary directrice des accueils, il n’y aura pas d’excursion en bus. Le protocole rend les choses trop compliquées en interdisant notamment le brassage des groupes d’enfants. « (...)

Hénin-Beaumont : une mairie procédurière

Si l’ancien conseiller municipal communiste David Noël a aujourd’hui quitté Hénin-Beaumont, ses démêlés judiciaires avec la mairie d’extrême droite ne s’arrêtent pas là. Ce 2 juillet, la cour d’appel de Douai a confirmé un jugement de première instance datant du 27 mai 2019 le relaxant dans un (...)

A la Une :

Formule estivale L’été en Liberté

À compter du 10 juillet, votre hebdomadaire vous propose quatre pages estivales consacrées au tourisme régional en Hauts-de-France, au sport, à la lecture et, de manière plus générale, aux loisirs pour toutes et tous. Liberté Hebdo ne fait donc pas de cure d’amaigrissement et garde ses vingt pages. (...)

Lire aussi :