Aulnoye-Aymeries

Cybercrime : une menace à prendre au sérieux

Publié le 27 novembre 2020 à 11:32

Dans la nuit de mardi à mercredi, la commune d’Aulnoye-Aymeries a subi l’attaque d’un logiciel malveillant, rendant ses données et ses services entièrement inaccessibles. Une rançon de 150 000 euros est réclamée par les pirates informatiques. Cette prise d’otage virtuelle est de plus en plus répandue et n’épargne personne.

« Tout le monde est une cible. À partir du moment où l’on a un ordinateur connecté à internet, on est concerné », explique Damien Bancal, journaliste spécialisé en cybercrime.D’après lui, cette pratique est de plus en plus courante. « Il y a une dizaine d’attaques visibles par jour dans le monde, ça a pris des proportions énormes ces dernières années » poursuit-il. Sans compter ceux qui décident de payer ou qui ne le révèlent pas publiquement pour des raisons d’image. Or les collectivités sont de plus en plus touchées, quelle que soit leur taille. Marseille, deuxième ville de France, a ainsi été victime d’une attaque du même type en mars dernier, tout comme Vincennes, Besançon, la Région Grand Est, le D

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Aulnoye-Aymeries Robert Lacombled nous a quittés

Du cœur, il en avait pour l’ouvrage, pour partager, pour écouter. Le sien a pourtant cessé de battre dans la nuit du 1er au 2 juillet. Robert Lacombled est parti dans son sommeil avant d’atteindre ses 80 printemps. Il se sera battu jusqu’à son dernier souffle pour le bien collectif. Longtemps (...)

Lire aussi :