Une sous-préfète pour Roubaix

Pour impulser l’action de l’Etat sur le territoire

Publié le 22 octobre 2019 à 18:15 | Mise à jour le 24 octobre 2019

Johanna Buchter est la nouvelle sous-préfète chargée du territoire roubaisien à compter du premier janvier 2020. La sous-préfète aura pour mission de donner une impulsion et de coordonner l’action de l’État à Roubaix dans toutes ses dimensions (santé, éducation, emploi, sécurité, rénovation urbaine, cohésion sociale), en lien étroit avec la mairie de Roubaix, les collectivités territoriales ainsi que les associations et les habitants.

En 2016, le maire de Roubaix, soutenu par le préfet de région, la Région des Hauts-de-France et la Métropole européenne de Lille (MEL) avait sollicité une « expertise nationale » sur la situation de sa ville. L’objectif était d’identifier des leviers d’action et des solutions efficaces pour relever les défis rencontrés par la commune, et renforcer l’impact des politiques menées dans un cadre partenarial.

En réponse à cette sollicitation, la ville de Roubaix a fait l’ob

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Marcel Rocq Un vétéran du PCF disparaît

Nous avons appris la disparition de Marcel Rocq à l’âge de 77 ans, le 26 septembre dernier. Marcel fut un de ces hommes de conviction, idéaliste, humble ne comptant pas ses heures pour le Parti communiste français. Il a été adjoint au maire de Calais aux fêtes de 1977 à 1983, mais également premier (...)

A la Une :

Lire aussi :