Municipales 2020

Une campagne pour les habitant(e)s

Calais

par FRANCK JAKUBEK
Publié le 21 février 2020 à 18:30

« Le seul sondage valable c’est le bulletin de vote des électeurs les 15 et 22 mars » assure sans détours Virginie Quenez. Pas impressionnée pour deux sous par les sondages mettant en tête la maire sortante, Natacha Bouchart (LR). Calaisienne, née dans une famille modeste, Virginie, avocate formée à l’école de la République, n’est pas du genre à s’en laisser compter. Propulsée à la tête « de la liste de rassemblement des citoyens, des forces de gauche et écologistes », elle est engagée à 200 % pour sa ville.

Pour l’instant, la campagne est plutôt dynamique, avec une forte présence sur les quartiers, avec des réunions citoyennes et des réunions publiques thématiques, sur la démocratie, la transition énergétique notamment. Une campagne plutôt sereine sauf samedi où le RN est venu s’installer avec son camion à côté du stand de la liste dans un quartier. Une belle provocation qui a nécessité le déplacement de la police. « Heureusement, nous sommes très organisés. Nous avions déclaré au préalable notre présence en préfecture » sourit Virginie Que

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Minot, le mignon petit député

Vous ne savez pas quoi faire de vos jours de RTT ? S’il vous en reste après le hold-up de la ministre du Travail sur les 35 heures, un député (LR) de la 7ème circonscription de l’Oise, Maxime Minot, a eu une idée de génie. Sans bouillir, sans montée en température, l’enfiévré apôtre du (...)

La production d’Airbus redécolle après une petite pause

C’est dit : bon nombre d’entreprises du CAC 40 ne parviendront pas à tenir leurs objectifs 2020 et pour certaines, elles vont mettre un sérieux coup de frein à leurs investissements. Saint-Gobain, Total, Vinci ou encore Airbus ont prévenu au début de la deuxième semaine de confinement. Chez (...)

Vers une mise à l’abri sur le littoral Nord-Pas-de-Calais

Dans la perspective d’une évacuation et d’une mise à l’abri des personnes exilées de Calais et de Grande-Synthe, les associations d’aide aux exilés apprécient l’ouverture de dispositifs d’hébergement sur le littoral. La situation dramatique de ces personnes fuyant la guerre et les persécutions est en effet (...)

Pas-de-Calais Entre virus et RN, le PCF bien vivant et en forme

Le bassin minier devait être submergé d’une vague brune. Les médias nationaux faisaient leurs pronostics. Et non ! Pari perdu pour les laudateurs des enfants de Marine. Les entreprenants militants du clan Le Pen n’auront que confirmé le fragile trône de Steeve Briois à Hénin- Beaumont, avec une (...)

A la Une :

Coronavirus Appel au don du sang

En ces temps de crise sanitaire sans précédent, nos concitoyens malades ont toujours besoin de vos dons du sang. Malgré le confinement mis en place, les Français sont autorisés à se rendre dans l’Établissement français du sang (EFS) le plus proche de son domicile pour y donner son sang (sous réserve (...)

Coronavirus Soutenez les personnels de santé

Pour faire face à cette épidémie sans précédent, les personnels soignants, déjà éprouvés par des conditions de travail difficiles et des moyens insuffisants, sont en première ligne pour nous soigner et nous protéger. Ce sont aussi les premiers à être infectés par la maladie.

Afin de les remercier et leur (...)

Lire aussi :