Hénin-Beaumont

Joseph Fontaine, mort sous les balles des fascistes

par Franck Jakubek
Publié le 7 avril 2019 à 13:34

Il y 85 ans Joseph Fontaine tombait assassiné par des militants d’extrême-droite. Pour les militants commmunistes d’Hénin-Beaumont, il est le premier héninois mort sous les balles du fascisme puis des nazis. Un hommage lui sera rendu le 11 avril.

Nous sommes quelques jours après le 6 février 1934. A Paris, les ligues et les organisations d’extrême-droite ont organisé une manifestation contre la République. Dans le Pas-de-Calais, l’Action française et son bras armé, les Camelots du roi, sont très actifs. Un meeting est en préparation à Hénin-Liétard.

Une manifestation unitaire, avec le PCF, la SFIO, la CGT et la CGT-U, la ligue des droits de l’homme et de nombreuses organisations, s’organise contre le déroulement du meeti

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Programme Les 10 propositions du PCF pour la France

Dix propositions, pas moins, pour préparer un autre avenir pour la France. C’est la réponse du PCF à la crise actuelle, à la mobilisation des gilets jaunes, au débat national. Loin des idées toutes faites, il s’agit de franchir de nouvelles étapes en osant briser les règles.

1. Augmenter le SMIC (20%), (...)

A la Une :

Lire aussi :