Municipales 2020

Le PCF augmente le nombre de ses élu(e)s dans le Nord

Publié le 3 juillet 2020 à 17:51 | Mise à jour le 6 juillet 2020

La fédération Nord du PCF comptait 600 élu(e)s carté(e)s et apparenté(e)s en 2014. Ils sont main- tenant 695 élu(e)s après le second tour des élections municipales 2020. Une progression importante qui lui permet d’être la troisième force politique du département (derrière LR et le PS). 21 communes à direction communiste ont été reconduites dès le premier tour. À Douchy-les-Mines, Escaudain, Somain, les électeurs ont porté les maires et leurs majorités so

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Nord Droits de l’enfant : « Il reste fort à faire »

« La tâche est grande, comme dans les autres domaines, pour faire que les droits des enfants deviennent effectifs. » Profitant de la journée des droits de l’enfant, vendredi 20 novembre, le groupe communiste, républicain, citoyen et apparentés du Département du Nord a pointé le manque de moyens (...)

PCF Des ateliers d’écriture pour les 100 ans du PCF

Dans le cadre du centenaire du Parti communiste français, le collectif Culture de la Fédération du Nord a mis en place des ateliers d’écriture. Ils ont démarré en octobre et dureront jusqu’en mai 2021 avec une restitution prévue en juin. Liberté Hebdo, partenaire de l’opération, publie (...)

Carambar Le déménagement qui ne passe pas

En fait de simple déménagement, les 114 salariés de l’usine Carambar&Co, à Marcq- en-Barœul, font les frais d’un PSE. Ils ne s’en laissent pas conter.
Vendredi 20 et lundi 23 novembre, l’usine Carambar&Co de Marcq- en-Baroeul était en grève à 100 %. Les salariés avaient appris, le 12 (...)

Lire aussi :