Municipales 2020

Victoire sur le fil de la liste d’union à gauche à Lille

Publié le 3 juillet 2020 à 18:05 | Mise à jour le 6 juillet 2020

Arès une soirée électorale au suspens insoutenable, durant lequel même France 2 donnait les Verts gagnants, c’est finalement la liste « Lille en commun » qui garde la mairie de Lille. Avec seulement 227 voix d’écart, cette victoire sur le fil permet à quatre élus communistes de rejoindre le conseil municipal de Lille : Eddie Jacquemart, président de la Confédération nationale du Logement, Valentin Martin et Karine Trottein, secrétaire fédérale du PCF Nord, tous deux aux côtés de Ma

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Rentrée du PCF Rendez-vous à Malo le 29 août

C’est à Dunkerque, au Palais des Congrès de Malo-les-Bains, que le Parti communiste a programmé sa rentrée politique.Son université d’été aura lieu le samedi 29 août. Si le programme n’est pas finalisé à ce jour, on sait que le secrétaire national du PCF, Fabien Roussel, fera son allocution de (...)

Saint-Pol-sur-Ternoise Du rififi à la mairie

Après avoir tracté sur le marché, une délégation de SUD Collectivités territoriales du Pas-de-Calais s’est imposée, ce lundi, en mairie pour exiger la réintégration d’une fonctionnaire stagiaire licenciée sans ménagement par Benoît Demagny, le maire (droite) nouvellement élu. On se souvient que, (...)

Gisèle Halimi Un combat digne qui doit se poursuivre

Combattante de la liberté, combattante pour les libertés. Il est toujours facile - mais périlleux - de transformer en icône une personne qui meurt. Nul doute que Gisèle Halimi, que l’on présentait déjà comme un symbole des combats féministes et anticoloniaux avant sa mort, aurait sinon rejeté (...)

A la Une :

Formule estivale L’été en Liberté

À compter du 10 juillet, votre hebdomadaire vous propose quatre pages estivales consacrées au tourisme régional en Hauts-de-France, au sport, à la lecture et, de manière plus générale, aux loisirs pour toutes et tous. Liberté Hebdo ne fait donc pas de cure d’amaigrissement et garde ses vingt pages. (...)

Lire aussi :