Europe

Conflit d’interêt pour Thierry Breton

par Franck Jakubek
Publié le 2 novembre 2019 à 12:40

Le président Macron propose de nommer Thierry Breton, ancien ministre de l’Économie de Jean-Pierre Raffarin, au poste de commissaire européen chargé du marché intérieur.

Après le rejet historique de la candidature de Sylvie Goulard, le président Macron s’obstine à soutenir le nom de personnalités qui seraient forcément soupçonnées d’une situation de conflit d’intérêts.Thierry Breton, ancien dirigeant de France Télécom, est le patron d’Atos, entreprise qui bénéficie de subventions de la Commission européenne. À ce poste, il serait donc amené à réglementer le secteur dans lequel Atos est leader européen. « Nous appelons l’Élysée à revenir sur sa décision. À défaut, nous demandons à ce que la commission aux affaires européennes de l’Assemblée nationale auditionne au plus vite Thierry Breton pour prévenir tout conflit d’intérêts et éviter ainsi une nouvelle humiliation devant le Parlement européen  » demande André Chassaigne, député

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous