Marie-Hélène Bourlard

« Aller chercher des voix jusqu’à la dernière minute »

par Franck Jakubek
Publié le 24 mai 2019 à 14:45 | Mise à jour le 25 mai 2019

Au meeting de Denain, Marie-Hèléne Bourlard a retrouvé ses anciennes collègues de ECCE, venues la soutenir.

« Ma première action une fois élue, sera de réunir 751 personnes du monde du travail pour décider ensemble un cahier de revendications, avec ce que veulent les gens vraiment ! »La candidate nordiste mobilise jusqu’au bout et s’insurge contre les déclarations de Madame Loiseau « nous voulons un smic européen, pour vivre dignement, sans dévalorisation, sans dumping social. » rappelle cette combattante de la dignité qui a su tenir tête à Bernard Arnault, émue de revoir ses anciennes collègues, venues la soutenir pendant la campagne. « Il faut continuer jusqu’au bout d’aller voir les gens, pour les faire voter, jusque dimanche matin. A la fin, c’est nous qu’on va gagné ! » lance en souriant l’héroïne de « Merci Patron ! »

A lire également Marc Dolez :« La bonne nouvelle,c’est la liste de Ian Brossat »

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

Lire aussi :