Gagner des voix dans les quartiers populaires

par Franck Jakubek
Publié le 10 mai 2019 à 12:53

Dans les braderies et sur les marchés, les militants vont à la rencontre de la population. Comme à Hellemmes, avec Nacim Bardi candidat sur la liste communiste.

« Attention, Il n’y a qu’un tour pour cette élection » indique Nacim en souriant à la personne qui vient de prendre son tract. Un rappel important dans cette braderie populaire d’Hellemmes, drainant des milliers de personnes qu’il est parfois difficile de convaincre de voter. « Et pourtant, c’est dans les quartiers populaires qu’il faut gagner la mobilisation  » souligne un militant. Les passants s’arrêtent, discutent au milieu de la foule de ce dimanche matin. « Si c’est le PCF, je prends  » s’arrête une dame tirant un lourd caddie plein de trouvailles.

Les candidats de la liste « L’Europe des gens contre l’Europe de l’argent  » sont sur le pied de guerre jusqu’à la dern

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :