Douaisis

« Je repars au charbon en 2020 »

par Franck Jakubek
Publié le 5 avril 2019 à 01:26 | Mise à jour le 7 avril 2019

Dans le bassin minier, la solidarité fait partie de l’éducation. Engagé depuis toujours en politique, la maire de Guesnain est prête à repartir en 2020 pour poursuivre ce qui a été engagé au profit de la collectivité et des habitants.

Pour cette petite fille de mineur, maire depuis 2014 d’une commune de 4700 habitants en bordure du pays minier, l’expression va de soi. Maryline Lucas l’affirme d’emblée : « Je repars au charbon en 2020 ! » Militante accomplie, elle veut d’ores et déjà confirmer son engagement auprès de la population. « Je poursuis les combats engagés avec ceux qui ont travaillé et ceux qui ont apporté beaucoup à la commune » rassure-t-elle. Pas question pour elle d’abandonner sa commune, ni ses combats, la continuité, les efforts…

Proche des préoccupations quotidiennes

64ème sur la liste de Ian Brossat, elle est surtout candidate pour « faire avancer, mettre ma pierre à l’édifice et pousser les autres… L’Europe ne doit plus subir les pressions des lobbies et de la finance. Il est temps de faire entrer le peuple au Parlement, des gens pragmatiques et qui se sentent concernés ». Loin des experts et de

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :