Fin de la trêve hivernale

Eviter les expulsions

par Philippe Allienne
Publié le 7 avril 2019 à 12:30

Après la trêve hivernale et la mise en œuvre des plans grand froid, l’arrivée du printemps sonne comme une vraie menace pour de nombreuses personnes. Travailleurs pauvres, allocataires des minimas sociaux, personnes sans papiers... Ce sont à la fois des individus et des familles entières qui sont menacés d’expulsion et de se retrouver à la rue.

Cette année, la date fatidique, celle de la fin de la trêve hivernale, a été fixée au 31 mars. Une semaine ou deux avant, en fonction des situations, les personnes hébergées dans des structures d’accueil sont prévenues qu’elles devront partir. Dès lors, la question de la solution de relogement se pose avec cruauté.

Les personnes sans domicile fixe sont les premières victimes. Mises à l’abri durant l’hiver, le plus souvent dans le cadre du plan grand froid déployé par les

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

A la Une :

Lire aussi :