Rentrée offensive pour les communistes du Nord à Malo-les Bains

...et ce qu’ils en disent(2/2)

par FRANCK JAKUBEK
Publié le 30 août 2019 à 17:45 | Mise à jour le 4 septembre 2019

Les copains d’abord

« C’est bien monsieur. Il ne faut pas cacher son opinion, il a raison » encourage en passant une dame en voyant le gilet jaune d’Ali que nous venons d’aborder. Il sourit en retour. Ali est né à Raismes et vit à Aniche. Il ne quitte plus son gilet jaune depuis le 17 décembre 2018. C’est écrit dessus.

« Je suis le seul à Aniche qui le porte encore. J’ai travaillé toute ma vie, je suis en retraite et nous sommes tout le temps ennuyés » . Militant et adhérent du PCF, c’est un habitué de « Malo ». Pour son pote « Jacky », 69 ans, c’est la première fois.

« J’ai travaillé comme commercial. Je suis un enfant d’Aniche et d’Auberchicourt. Nous étions onze enfants, et papa était mineur. Nous avons vécu des choses... » , évoque t-il pudiquement avant de préciser « mais nous n’avons jamais manqué de rien ». Georges, ancien délégué CGT chez Bourget-Montreuil (désormais Ge

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

Lire aussi :