Marly

La continuité est assurée

Municipales 2020

par Franck Jakubek
Publié le 10 janvier 2020 à 13:35

Suite au tragique décès de Fabien Thiémé (voir nos articles), le conseil municipal s’est réuni mercredi soir pour élire son remplaçant. Une situation provisoire jusqu’au premier tour des élections municipales en mars prochain.

Non sans émotion, le conseil municipal a choisi mercredi soir le nouveau maire de Marly. Seul candidat, c’est Jérôme Leman, adjoint à l’écologie et à la politique de la ville, qui prend la place de Fabien Thiémé jusqu’aux prochaines élections en mars.

« Je suis fier et triste de remplacer un monument comme Fabien Thiémé. Sa disparition il y a quinze jours a été comme un tsunami sur Marly. Il rayonnait bien au-delà de la région. Quand je dis remplacer, je vais surtout assurer la continuité avec une majorité exemplaire pour continuer le combat et défendre le bilan » explique-t-il au lendemain de son élection. Autre changement au même conseil, Serge Lekadir devient adjoint à la sécurité et la tranquillité publique.

Marie-Thérèse Hourez, première adjointe en charge de l’action sociale, de la petite enfance, de la solidarité, de la santé et de la coordination de l’action municipale, n’a pas souhaité être candidate. « C’est l’action sociale, le contact avec la population, que j’aime. Nous avons pris la décision avec un accord collégial de toutes les personnes de la liste. L’agglomération va gérer beaucoup de choses, je ne me vois pas devoir être en permanence sur des dossiers » confie-t-elle. Élue de convictions depuis 24 ans, avec Fabien Thiémé, elle ne cache pas son émotion. « C’était un ami, un camarade, un élu d’exception... Personne ne pouvait s’attendre à ce qu’il parte si vite ». Comme elle en avait convenu avec lui lors de leur dernière réunion ensemble, elle restera première adjointe et sera à nouveau disponible sur la liste au scrutin de mars, fidèle à son engagement, aux côtés du nouveau maire, avec la volonté partagée de travailler dans la diversité et de rassembler le plus largement possible.

Les élus marlisiens mobilisés

Ces articles peuvent vous interesser :

Aniche Michel is back*

Michel Meurdesoif a le cœur jeune et aime à le rappeler. Ses adversaires politiques, inquiets de sa volonté de repartir à l’assaut de la mairie, ont essayé de l’attaquer sur son âge. La réponse n’a pas tardé sous forme d’un clip bourré d’humour qui déchaîne les passions, et la sympathie, chez les (...)

Hénin-Baumont Les méthodes abjectes du RN

Bien que Steeve Briois, le maire RN d’Hénin-Beaumont, n’ait pas encore officiellement annoncé sa candidature, le parti d’extrême droite est en campagne et multiplie les attaques contre ses concurrents. Pour les opposants d’Hénin-Beaumont, la multiplication des procédures lancées par l’extrême droite (...)

Municipales 2020 Une liste qui part sur de bonnes bases

Un solide mariage entre des élus qui ont déjà fait leurs preuves au service de la cité et des citoyens, et de nombreux candidats qui se présentent pour la première fois, mais ont déjà une bonne expérience dans le milieu associatif et, forcément, très impliqués dans la vie de la commune. Voilà la (...)

Marly L’ultime salut à Fabien Thiémé

ll n’était pas 9h, ce samedi 4 janvier. Devant les portes encore fermées de la salle Raymond-Dumont, à Marly, les habitants se pressaient déjà pour saluer une dernière fois leur maire Fabien Thiémé. Quatre heures plus tard, on aura estimé à environ 5 000 le nombre de (...)

A la Une :

Lire aussi :