Lille

Les Algériens commémorent le massacre du 17 octobre

Publié le 23 octobre 2020 à 16:46

Samedi 17 octobre, place de la République, le Collectif de soutien à la lutte du peuple algérien (CSLPA-Lille) a organisé un rassemblement et déposé une gerbe à la mémoire des cent victimes du massacre du 17 octobre 1961 à Paris. Des historiens britanniques parlent d’une « répression d’État la plus violente qu’ait jamais provoqué une manifestation de rue en Europe occidentale dans l’histoire contemporaine ». Pendant des décennies, ce massacre a été occulté par l’État français et par le pouvoir algérien. Pour le CSLPA, « le peuple algérien reste déterminé à poursuivre sa lutte jusqu’à l’instauration d’une République démocratique dans une Algérie libre, plurielle et égalitaire ».

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

11 novembre Hommage aux victimes de la Grande Guerre

Malgré la crise sanitaire qui a empêché l’organisation des cérémonies traditionnelles dans de bonnes conditions, l’hommage aux victimes civiles et militaires de la guerre 14/18 a pu être rendu. Cela s’est fait en comité restreint dans la plupart des communes de la région comme, par exemple à (...)

Lille Le conseil municipal de Lille vote un moratoire sur la 5G

Lors du dernier conseil municipal de Lille, vendredi 9 octobre, les élus ont voté majoritairement en faveur d’un moratoire sur le déploiement de la 5G dans la ville, « au moins jusqu’à la publication du rapport de l’Anses en 2021 ». Porté par le groupe Lille en commun, durable et solidaire, ce moratoire (...)

Situation insurrectionnelle au Mali Massacres à Bamako

Le président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), a déclenché vendredi 10 et samedi 11 juillet 2020, une violente répression contre les manifestants qui l’appellent à quitter le pouvoir. Bilan : une dizaine de morts, plus d’une centaine blessés, de nombreuses arrestations. Élu en 2013 (...)

Dunkerque Violence policière ou violence d’État ?

À Dunkerque, les communistes du littoral n’en démordent pas et le clament dans un communiqué à lire ci-dessous :
N’en déplaise à Monsieur Christian Jacob ou au RN, il y a bien eu des violences policières en France sous le quinquennat Macron. Elles se sont produites à de nombreuses reprises lors du (...)

Lire aussi :