Les communistes des Hauts-de-France et le grand débat

« La montagne n’a même pas accouché d’une souris »

par Franck Jakubek
Publié le 12 avril 2019 à 14:32 | Mise à jour le 14 avril 2019

Dans un cycle de mobilisation où les Gilets jaunes, en plus des mouvements sociaux, en sont à 22 semaines d’action, le gouvernement a livré ses conclusions sur le grand débat national. Voici une partie des réactions des premiers secrétaires des cinq fédérations des Hauts-de-France du PCF.

Au delà du débat national, les préoccupations populaires restent insatisfaites. « Le président fait ce qui lui est favorable, en fonction du rapport de forces, commente le premier secrétaire du Pas-de-Calais, Hervé Poly. A Avion, le maire l’avait invité. Comme il n’est pas venu, un déjeuner avec les gilets jaunes a été organisé sur un rond-point à Eleu-dit-Leauwette, à proximité de Lens. » Un geste apprécié d’autant plus que Macron donne l’impression de chercher à gagner du temps. «  Ils jouent la montre  » pense Thierry Aury, secrétaire fédéral de l’Oise. «  Le Premier ministre fait quelques grandes envolées lyriques et renvoie à plus tard - après les élections européennes ?-et au seul Président de la République, le soin de formuler des propositions concrètes ».

Questions écartées

Un débat qui laisse un goût acide à beaucoup de Français, « Je trouve scandaleux que les journalistes commencent leurs commentaires par ‘’les Français ont dit’’. Non ! Ce qu’ont dit les Français n’est pas évoqué, ni retenu dans les conclusions du débat , pas un mot sur la nécessité de préserver l’emploi industriel, rien sur les services publics, rien sur la justice fiscale, » énumère Jacky Hénin, secrétaire départemental du PCF pour la Somme. «  Ils ne sont pas coupés du réel, mais le niveau de mépris et de condescendance est au maximum. » s’indigne Hervé Poly. « Pendant cette période, nous avons eu droit à un festival de « stand-up » qui a coûté 12 millions d’euros aux contribuables. Sans parler du temps de parole qui devrait être pris sur celui de la campagne des européennes » pour

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Programme Les 10 propositions du PCF pour la France

Dix propositions, pas moins, pour préparer un autre avenir pour la France. C’est la réponse du PCF à la crise actuelle, à la mobilisation des gilets jaunes, au débat national. Loin des idées toutes faites, il s’agit de franchir de nouvelles étapes en osant briser les règles.

1. Augmenter le SMIC (20%), (...)

A la Une :

Lire aussi :