Calais

Dans les quartiers, contre vents et marées

Respirer Calais 2020

Publié le 28 février 2020 à 15:32 | Mise à jour le 1er mars 2020

Le vent ne peut rien. Ni la pluie. Au rendez-vous de 14 h ce samedi-là, ils sont déjà une vingtaine devant l’école Montréal, dans le quartier du Pont du Leu à Calais.« Respirer Calais 2020 », c’est de l’énergie, sans fards. Après quelques minutes pour les consignes, la répartition des rues, et déjà, les premiers groupes s’ébranlent pour une bonne heure et demi de porte-à-porte sous le vent, sous la pluie

Bonnet bien enfoncé sur le crâne, le blouson fermé jusqu’au col, Virginie Quenez, avec Nathalie Chauveau et deux autres camarades, remonte déjà d’un bon pas la première rue du secteur. Premier immeuble, un homme ouvre la porte. Et les rencontres s’enchaînent d’étage en étage. Dans la bonne humeur, deux portes s’ouvrent en même temps. « Vous venez de sonner en bas ? » et la discussion s’amorce, chaleureuse. « Moi, je suis de la famille Quenez aussi » sourit poliment une dame d’un certain âge. Les portes s’ouvrent quand les gens sont là en ce samedi après-m

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Municipales 2020 Le peuple de gauche n’a pas pu choisir

Avec une abstention record de 77,48 % - 62 % en 2014 -, personne ne peut dire que la situation politique s’éclaircit pour Roubaix. Quinze jours après le premier tour des élections municipales, et le confinement qui a suivi, de nouveaux soubresauts agitent le Landerneau. À défaut d’avoir voulu (...)

Armentières Transformer l’essai au second tour

Les communistes de l’Armentiérois arrivent en troisième position au premier tour. Ils appellent les habitants au rassemblement pour conserver la ville à gauche au deuxième. « Nous sommes une force qui compte et sur laquelle les Armentiérois(es) peuvent compter » assure Arnaud Marié, la tête de (...)

Pas-de-Calais Entre virus et RN, le PCF bien vivant et en forme

Le bassin minier devait être submergé d’une vague brune. Les médias nationaux faisaient leurs pronostics. Et non ! Pari perdu pour les laudateurs des enfants de Marine. Les entreprenants militants du clan Le Pen n’auront que confirmé le fragile trône de Steeve Briois à Hénin- Beaumont, avec une (...)

Municipales 2020 LREM en ballotage à Nogent-sur-Oise

Le maire (LREM) Jean-François Dardenne pensait être plébiscité dès le premier tour. Il a oublié son opposition qui le met sévèrement en ballotage avec 44,27 %, et à peine 700 voix d’écart avec le second, Loïc Pen.

La liste de rassemblement citoyenne emmenée par Loïc Pen, médecin urgentiste, syndicaliste (...)

A la Une :

Coronavirus Appel au don du sang

En ces temps de crise sanitaire sans précédent, nos concitoyens malades ont toujours besoin de vos dons du sang. Malgré le confinement mis en place, les Français sont autorisés à se rendre dans l’Établissement français du sang (EFS) le plus proche de son domicile pour y donner son sang (sous réserve (...)

Coronavirus Soutenez les personnels de santé

Pour faire face à cette épidémie sans précédent, les personnels soignants, déjà éprouvés par des conditions de travail difficiles et des moyens insuffisants, sont en première ligne pour nous soigner et nous protéger. Ce sont aussi les premiers à être infectés par la maladie.

Afin de les remercier et leur (...)

Lire aussi :