Municipales 2020

Hénin-Beaumont : des citoyens décident d’ « oser » pour leur ville

Publié le 2 février 2019 à 19:40 | Mise à jour le 3 février 2019

Deux cérémonies pour les vœux, et deux visions du monde diamétralement opposées dimanche 27 janvier. A Hénin-Beaumont, l’opposition construit sur de nouvelles bases. Objectif 2020 avec dix-neuf vœux pour la ville et ses habitants.

En fin de matinée, plusieurs centaines de personnes, dont un grand nombre de militants RN (ex-FN) venus de tout le secteur, ont assisté aux vœux de Steeve Briois et à un interminable discours d’autocongratulation qui aura permis au maire d’extrême droite d’avancer quelques propositions.

Steeve Briois a ainsi acté définitivement la non-réouverture de l’ancien cinéma Espace Lumière, dont les locaux accueilleront l

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Programme Les 10 propositions du PCF pour la France

Dix propositions, pas moins, pour préparer un autre avenir pour la France. C’est la réponse du PCF à la crise actuelle, à la mobilisation des gilets jaunes, au débat national. Loin des idées toutes faites, il s’agit de franchir de nouvelles étapes en osant briser les règles.

1. Augmenter le SMIC (20%), (...)

Ancien maire d’Aulnoye-Aymeries Disparition de Pierre Briatte

Pierre Briatte, maire d’Aulnoye-Aymeries de 1963 à 1995, est décédé le 2 avril dans sa 92eme année.

Conseiller municipal depuis 1953, il avait été élu maire après la mort de Paul Stievenard. « C’est lui qui a posé les fondations de ce que Aulnoye-Aymeries est devenue aujourd’hui », écrit l’actuel maire (...)

A la Une :

Lire aussi :